Accueil > Médiation > Politique de la ville

Politique de la ville

Sur Dinan, la politique de la Ville a ciblé le quartier « Bretonnière, l’Ecuyer, les Essarts » sur lequel de nombreuses actions se développent dans le cadre du contrat de ville ; un Conseil citoyen est impliqué ; un Programme de Réussite Educative se poursuit à destination des enfants, jeunes et familles.

 

Contrat de Ville de Dinan

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, portant réforme de la politique de la ville, fixe pour objectifs de :

  • réduire les écarts de développement entre les quartiers prioritaires et leur unité urbaine,
  • d'améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

Elle s’applique sur une nouvelle géographie prioritaire resserrée entrée en vigueur au 1er janvier 2015.

Elle vise à faire évoluer les pratiques au profit des habitants et des acteurs des quartiers et renouvelle les outils d’interventions autour d'une géographie prioritaire simplifiée, d'un contrat de ville unique piloté à l’échelle intercommunale, d'une mobilisation prioritaire du droit commun de l’Etat et des collectivités locales, de la participation des habitants à la co-construction des contrats et à leur pilotage.   

Le Contrat de Ville de la Communauté d’Agglomération de Dinan  a été signé le 2 juillet 2015 par les partenaires à Dinan au cœur du quartier prioritaire «Bretonnière, L’Ecuyer, Les Essarts ».  Les appels à projets 2015 et 2016 ont permis d’amorcer la dynamique.                                    

En 2016, ce sont 20 projets portés par 13 porteurs qui ont été soutenus au titre du contrat de ville pour un montant de 86 669 € de crédits spécifiques « politique de la ville » versés par l’État. (montant par habitant : 61,90 €, moyenne départementale : 56 €.)

En 2017, si l’appel à projet concerne les 3 piliers du contrat de ville :

  • cohésion sociale
  • développement économique et emploi
  • cadre de vie,

ainsi que les 3 axes transversaux :

  • promotion de la jeunesse
  • égalité femmes/hommes
  • lutte contre les discriminations.           

une attention particulière sera portée aux actions concernant l’emploi et le développement économique.     

Informations pratiques
Appel à projet 2017 Politique de la Ville Dinan
Contact : Atelier du 5 Bis, pôle médiation : 02 96 39 38 21 - politiquedelaville@dinan.fr

 

Conseil citoyen

Le Conseil citoyen représente la population de son quartier et participe dans ce sens à toutes les instances de pilotage pour s’exprimer sur les aspects de la vie du quartier et de la commune qui y sont liés. Il fait valoir la réalité de l’usage et les besoins des habitants notamment sur les piliers du contrat de ville :

  • Cadre de vie et logement,
  • Cohésion sociale (éducation, jeunesse, santé, lutte contre l’isolement, culture, sport…),
  • Emploi et développement de l’activité économique,
  • Valeurs de la république et citoyenneté.

Le Conseil citoyen a pour finalités :

  • Favoriser l’expression des habitants et usagers aux côtés des acteurs institutionnels,
  • Un espace favorisant la co-construction des contrats de ville,
  • Stimuler et appuyer les initiatives citoyennes.

Concrètement sur Dinan, le Conseil citoyen se réunit environ tous les mois pour échanger sur la vie du quartier, faire des suggestions, mener des actions. Il participe à des temps d’échanges inter-partenariaux, prévoit des formations, donne son avis dans les instances de décisions.

Pratique :
Si vous habitez le quartier Bretonnière/L’Ecuyer/Les Essarts et que vous souhaitez être informés sur la vie du Conseil citoyen de Dinan ou connaître les dates des rencontres, contacter l’adulte relais au 06 67 36 43 77 ou l’Atelier du 5 Bis.
Le règlement intérieur élaboré par le Conseil citoyen pour son fonctionnement :
Règlement intérieur Conseil citoyen de Dinan
Rôles du Conseil citoyen

 

Programme de Réussite Educative

L'objectif affiché du Programme de Réussite Educative est d'accompagner, dès les premières années de l'école maternelle et jusqu'au terme de la scolarité obligatoire, des enfants et des adolescents (2 à 16 ans) qui présentent des signes de vulnérabilité, en prenant en compte la globalité de leur environnement et leurs difficultés.

Le PRE n’est pas un programme de soutien scolaire ou la possibilité de financer un contrat éducatif local. Il ne se substitue pas à l'action éducative assurée par l'école.

Les actions de soutien doivent obligatoirement prendre la forme d’un parcours personnalisé effectué par une (ou des) équipe(s) pluridisciplinaire(s) de soutien (EPS) réunissant des professionnels divers : enseignants, éducateurs, animateurs, travailleurs sociaux, psychologues, pédopsychiatres, intervenants sportifs et culturels...

Un parcours personnalisé comporte plusieurs étapes :

  • un repérage individualisé des difficultés de l'enfant par les parents et/ou les professionnels en lien avec l’enfant
  • une prise de contact avec la coordinatrice du PRE à la demande de la famille directement ou à la demande d’un professionnel avec l’accord de la famille.
  • un regard collectif des professionnels sur la situation présentée (équipe pluridisciplinaire de soutien),
  • puis l'élaboration de réponses dans différents domaines.
Pratique :
Contact auprès de l’Atelier du 5 Bis, pôle médiation : 02 96 39 38 21 -  reussite.educative@dinan.fr